📅 Épisode 40 publié le 22/12/2020

Lutter contre l'obsolescence programmée et promouvoir la durabilité

Adèle Chasson

A la suite de l'instauration du délit d'obsolescence programmée dans le Code de la consommation en 2015, est née l'association HOP, Halte à l'obsolescence programmée. Cette association a été créée notamment, par Laëtitia Vasseur, ancienne assistante parlementaire et militante contre la surconsommation, Emile Meunier, avocat, et Samuel Sauvage, autre militant et consultant spécialisé dans l'économie circulaire. Pour parler d'obsolescence programmée et d'indice de réparabilité, nous avons le plaisir de recevoir Adèle Chasson, chargée des relations publiques de l'association Hop.

🎧 Écouter

Au sommaire :

  • Quels sont les différents types d’obsolescence programmée ?
  • Quelles sont les conséquences environnementales et sociales de l'obsolescence programmée ?
  • L'obsolescence programmée est un délit depuis 2015. Comment prouver des cas d’obsolescence programmée ?
  • Quels sont les grands succès et les échecs de Hop! ?
  • Que pouvons nous retenir du sommet de la durabilité, évènement que vous avez organisé en ligne le 27 novembre dernier, au même moment que le black friday ?
  • Que peut-on retenir de l'indice de réparabilité qui entre en vigueur au 1er janvier 2021 ? Qui deviendra un indice de durabilité en 2024
  • Quel impact pour le consommateur et pour le fabricant ?
  • Quelles sont les avancées de la lutte contre l'obsolescence au niveau européen ?
  • Comment faire plus, qu’elles règlementations de plus pour réduire l’obsolescence et les impacts environnementaux notamment du numérique ?

En savoir plus :

En écoutant cet épisode, vous téléchargerez 24 Mo de données.

Proposer une modification de cette page